Natalia Fescik – Niveau 1 à 3

Séminaire l'arbre de vie d'arkady petrov

Dieu a créé l’homme à son image et ressemblance. Son corps physique exprime les Lois et les principes de l’organisation de l’univers. C’est pourquoi l’être humain est appelé microcosme.

Du premier atome de son organisme à l’unité structurelle de ses organes et systèmes, l’être humain reflète le potentiel Divin et Infini dans l’Éternité de la Vie pleine de collaboration universelle.

Les anciens le savaient, c’est pourquoi ils appelaient l’homme le macrocosme et écrivaient sur les frontons de leurs temples « Connais toi-même et tu connaîtras l’univers ».

Le fait de passer par les étapes (1 à 10) de l’Arbre Séphirotique, permet à chacun d’élargir sa conscience, d’augmenter la vitesse de la perception de l’information, de construire la compréhension du monde et de bâtir l’unité entre l’homme cosmique et l’homme terrestre.

L’Arbre de Vie, à savoir l’Arbre Séphirotique, constitue la structure de la création de l’Univers, de ses espaces et de leur interaction. Nous vivons dans une zone de l’Espace qui s’appelle le Système Solaire.

En participant aux séminaires sur les niveaux de l’Arbre de Vie, vous découvrirez le système solaire comme une structure vivante et intelligente qui possède sa zone spirituelle. Chaque planète possède un espace informationnel, à savoir, une séphira, qui comporte des connaissances cosmiques. Ces connaissances définissent la mission de la planète qui implique l’instruction et l’encadrement spirituel des systèmes d’activité vitale et des organes du corps humain. Cette interaction profonde atteint même les niveaux cellulaire et atomique.

Chaque séphira représente une « salle de classe » spécialisée. Dans chaque salle de classe, on acquiert des connaissances particulières. Chacun peut apprendre à pénétrer par sa conscience dans ces salles de classe et y obtenir les connaissances en direct.

Afin de pénétrer dans la séphira, il faut connaître ses codes, la façon d’y entrer et les caractéristiques de celle-ci. Le formateur joue le rôle de guide lors de ce processus. Après avoir participé au séminaire, vous serez en mesure d’entrer dans les séphiroth pour réaliser vos objectifs.

Formation Niveau 1

Les salles de classe de la première étape, à savoir, des niveaux d’ascension, constituent les espaces informationnels de la Terre, de la Lune, de Mercure et de Venus. Ils forment des zones assurant la vie de l’Homme Naturel. La vie serait impossible sans elles. Pourtant, l’être humain ne peut pas se faire guider uniquement par des objectifs naturels. Il a besoin d’harmoniser son essence Divine et Naturelle au fond de lui. Plus exactement, il doit découvrir l’essence Divine dans la Nature et refléter la Nature dans l’essence Divine.

À la base de l’Arbre se trouve la séphira Malkhuth. C’est le 10e espace qui représente le monde matériel et qui est associé à la Terre. Dans la structure énergétique, il est associé au chakra Muladhara situé au bas de la colonne vertébrale.

La normalisation de l’être humain dans cette séphira est associée avant tout à l’auto-identification. L’homme a besoin de trouver des réponses aux questions suivantes : « Qui es-tu ? », « Quelle est ta mission sur la Terre ? », « Où te diriges-tu ? ». Si la personne ne comprend pas clairement sa mission et ne trouve pas de réponses à ces questions, elle aura du mal à trouver l’équilibre moral ainsi que l’équilibre entre sa nature spirituelle et physique.

Le déséquilibre spirituel et physique se manifeste dans le système musculo-squelettique en général et dans ses zones distinctes. D’autre part, le processus de l’hématopoïèse dans la moelle osseuse rouge s’écarte de la norme. C’est pourquoi il est très important de faire le travail requis et d’harmoniser la conscience, l’âme, l’esprit dont dépend l’état du corps physique. L’instabilité dans cet espace affecte le système osseux porteur et le système informationnel et énergétique de l’hématopoïèse. Des émotions de rejet, de déprime, d’offense et d’attitude négative ont la force destructrice la plus puissante.

Malkhuth est suivi de la séphira Yesod associée à la « planète sacrée » qui est la Lune et qui gère les processus des milieux aquatiques de la Terre et de l’Être humain. Les déviations dans les relations personnelles où les sentiments cèdent la place à la convoitise de la chair ainsi que les émotions non contrôlées détruisent la santé humaine et affectent le système urinaire et celui reproducteur qui sont influencés par la Lune. Cela provoque beaucoup de problèmes chez les hommes ainsi que chez les femmes.

Cet espace est associé à la subconscience de l’être humain et à son expérience passée. Pour avoir une bonne santé dans le présent et construire un avenir heureux, il est nécessaire de comprendre et d’accepter son passé. C’est le seul moyen d’échapper à l’influence des automatismes naturels.

En Russie, il y a un proverbe « celui qui a pu passer par le Feu (Terre), l’eau (Lune) et les trompettes de l’airain peut prétendre être un vrai homme ». Plusieurs réussissent à purifier leur Ego avec du feu spirituel. Moins nombreux sont ceux qui arrivent à échapper à l’influence logique et parfois dangereuse des vibrations sensuelles provenant de la Lune. C’est là le premier pas, pour atteindre la phase des trompettes d’airain qui proclament votre grandeur, splendeur et puissance.

La séphira Hod (Mercure) est représentée par le rein gauche dans le corps humain. Elle influe sur l’intelligence mais les « jeux d’esprit » nous éloignent souvent du juste milieu de la recherche sous le slogan « La fin justifie les moyens ».

Regardez autour de vous et vous comprendrez que tout ce qui suscite la protestation et l’inquiétude est le fruit de la raison privée d’esprit. La raison nous impose de fausses idées de la grandeur que nous voulons réaliser en permanence et qui détruisent, au sens propre, nos reins par la peur de ne pas faire quelque chose à temps, de ne pas plaire à quelqu’un, de ne pas être au bon endroit, de ne pas se conformer aux normes inventées par quelqu’un.

Cette poursuite des « fantômes » provoque également des maladies du rein droit. Elle est dirigée par Venus, la planète associée à la séphira Netzach. Une envie constante de prouver quelque chose, de battre quelqu’un nous éloigne de la voie divine qui mène à la Vraie Victoire sur nos peurs et nos imperfections.

Formation Niveau 2

Une fois que l’être humain aura compris, accepté et harmonisé ses qualités, il sera prêt à passer au niveau supérieur, dans le monde de la création. La séphira Tiphareth est au centre de cet espace. Elle est associée au Soleil de notre système planétaire.

Cet espace est celui du Fils de Dieu qui nous a donné le Nouveau Testament, soit, le Testament de l’Amour. C’est pourquoi toutes les autres séphiroth de l’Arbre accordent leurs vibrations à la séphira Tiphereth, celle de la colonne centrale de l’Équilibre et de l’Harmonie.

L’amour est une catégorie sans limite. Chaque personne comprend l’amour en fonction de sa propre expérience. Il a autant de facettes, d’aspects et de manifestations qu’il y a des gens sur la planète. Il est nécessaire de prendre conscience de son sens premier et Divin et d’adapter les sentiments, les réactions, les pensées et les actes à ses vibrations.

L’amour en tant que manifestation de Dieu (« Dieu est amour ») possède une puissance énorme qui est capable de ramener la personne à la vie ou la guérir de la maladie la plus grave sous réserve que la personne se remplisse d’amour.

L’espace Tiphereth se manifeste dans le cœur, le système cardio-vasculaire, et influe sur l’état et le fonctionnement des systèmes, des organes, des cellules y compris de l’ADN.

La magie des guérisons instantanées démontre la force de l’énergie de Dieu et appelle chacun de façon plus claire à avoir l’amour dans son cœur.

Les séphiroth se trouvant à gauche et à droite de Tiphereth font découvrir le sens grâce à l’interpénétration par l’énergie.

Geburah qui se trouve à gauche symbolise la force, la rigueur et la sévérité. Cette séphira est représentée par la planète Mars dont le nom est associé au nom du Dieu de la guerre. Les émotions de l’agressivité, de l’hostilité et de la violence affectent le foie, les voies biliaires et la vésicule biliaire.

Tous les dysfonctionnements de cet organe témoignent de l’agressivité intérieure de la personne envers le monde et les gens. Ce sont des phénomènes résiduels d’un monde dual et contradictoire qui fait place à un nouveau monde de l’harmonie. À moins que l’être humain ne transforme ses attitudes spirituelles, aucun traitement ne normalisera le fonctionnement de son foie même s’il possède une grande capacité à se régénérer. Les technologies de l’enseignement « l’Arbre de Vie » vous aideront également à normaliser le fonctionnement de votre organisme. Pourtant, pour y réussir vous devez acquérir l’unité harmonieuse et assurer l’interaction aux niveaux physique, énergétique et spirituel.

La séphira Geburah associée à Mars se trouve face à la séphira Hesed qui symbolise la miséricorde et qui est associée à Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire. Cette planète géante fait preuve de charité envers la Terre. Jupiter protège notre planète des influences extérieures dominantes et catastrophiques.

Les poumons, surtout le droit, et le bras droit sont étroitement liés à la manifestation de notre miséricorde envers nous-mêmes ainsi qu’envers le Monde. Aujourd’hui, nous avons besoin de plus en plus de charité dont les vibrations régénèrent la structure pulmonaire et soutiennent le processus de guérison des poumons, y compris des bronches.

Les deux séphiroth Geburah associée à Mars et Hesed associée à Jupiter sont comme deux roues puissantes sur un axe. Leur force divine se manifeste à la suite de leur union harmonieuse dans la « Force de la Charité » et la « Charité de la Force ».

Formation Niveau 3

La séphira Daath est invisible dans l’Arbre car son représentant physique a été détruit. Il s’agit de la planète Phaéton symbolisant le « char de l’âme ». Nous connaissons son existence seulement grâce à l’histoire mythique sur Phaéton et la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter.

Malgré tout, le lien énergétique et spirituel entre cette séphira et l’être humain n’a pas disparu.

La séphira Daath est un point nodal de transition vers la triade supérieure des séphiroth. Elle est associée à la thyroïde, à l’appareil phonatoire et à la gorge. Aujourd’hui, le dysfonctionnement de la thyroïde est observé chez 80% de la population.

Lors de la transition quantique, le système hormonal était le premier à entamer sa transformation. La glande thyroïde est l’organe le plus important du système hormonal. Elle contrôle l’équilibre hormonal dans un « rapport » d’environ 30 fois en une seconde.

On représentait à côté de cette séphira les Tables de Moïse, à savoir, le contrat qui avait été transmis par Dieu aux gens pour les aider à construire une vie heureuse. La séphira Daath s’appelle également l’abîme, soit, un espace sans frontière. Cependant, sa signification a changé : il s’agit d’un champ de connaissances que l’homme acquiert en revenant à la source. Après avoir passé les sept séphiroth inférieures, l’homme passe l’examen pour démontrer sa capacité d’entrer dans le monde supérieur des séphiroth de pilotage.

 

Natalia Fescik